© Parc animalier d'Auvergne
Actualités

Ce week-end débute « La tête dans les étoiles » au Parc animalier d’Auvergne

Ce week-end débute « La tête dans les étoiles » au Parc animalier d’Auvergne, un évènement caritatif au profit de la conservation des espèces menacées.

Les 17 et 18 juillet prochain, le Parc animalier d’Auvergne se transforme en hôtel insolite pour soutenir la cause des espèces menacées. Un total de quatre chambres, seront installées devant les enclos des girafes, des panthères des neiges, des ours du Tibet et des tigres. Ces chambres, dont le mobilier a été offert par plusieurs magasins, seront aménagées pour le confort des visiteurs chanceux d’y participer.

Après une visite privée du parc et un bon repas régional, les visiteurs dormiront tout près de certaines des espèces les plus rares au monde, en plein cœur du Parc animalier d’Auvergne. Ces personnes chanceuses sont de généreux donateurs ayant réservé leur chambre en échange d’un don de 500€ à La Passerelle Conservation, l’association du parc auvergnat. D’autres ont participé aux tombolas lancées les 8 juin et 6 juillet dernier, ce qui a permis par la même occasion d’obtenir plus de fonds pour la conservation.

En tout, 6 375 euros ont été collectés pour La Passerelle Conservation, soit près de trois fois le montant récolté lors de l’édition de 2019. « Nous sommes d’autant plus fiers que l’intégralité de ces fonds est reversée aux programmes de sauvegarde d’espèces en voie de disparition », peut-on lire dans le communiqué du parc. Parmi la vingtaine d’associations partenaires, il y a par Big Life Foundation, dont le programme rémunère les rangers qui protègent lions, éléphants et rhinocéros du braconnage sur une zone de près d’1,6 millions d’hectares située entre le Kenya et la Tanzanie.

Face à ce succès, le Parc animalier d’Auvergne donne rendez-vous l’année prochaine aux personnes désireuses de participer à la conservation des espèces menacées tout en, pourquoi pas, remportant une nuit de rêve !

© Parc animalier d’Auvergne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *