© Zoo de Mulhouse
Actualités

Découvrez deux nouvelles espèces au zoo de Mulhouse

C’est la nouveauté 2020, deux nouvelles espèces débarquent au zoo de Mulhouse, le tapir malais et la macaque noire à crête.

Il s’appelle Manado et c’est un magnifique tapir malais mâle. Il est arrivé du zoo de Nuremberg en Allemagne et devrait voir une femelle arriver dans les prochaines semaines. Cette dernière est bloquée au zoo de Singapour pour des raisons administratives liées à la pandémie mondiale. Les tapirs malais, qui vivront en cohabitation avec les macaques noirs à crête (une cohabitation unique), seront présentés dans un tout nouvel espace de plus de 1200 m2 agrémenté de plusieurs centaines de plantes et arbustes, de logements flambants neufs et d’un bassin. Le tapir malais vit dans les forêts épaisses du Sud-Est de l’Asie et plus précisément au Cambodge, en Indonésie, en Malaisie ou encore en Thaïlande. Il est classé En danger d’extinction (EN) sur la liste rouge de l’UICN.

© Zoo de Mulhouse

Pour l’instant seul membre de son espèce, le macaque noir à crête fraîchement arrivé au zoo de Mulhouse s’appelle Elias et il est âgé de 14 ans. Il devait arriver en compagnie d’une femelle, Arkada (21 ans) en provenance du zoo de Varsovie en Pologne mais elle est malheureusement décédée d’un arrêt cardiaque juste avant le transfert jusqu’à Mulhouse. Le coordinateur en charge du Programme d’Elevage Européen (EEP) des macaques noirs à crête, auquel participe désormais le zoo de Mulhouse, va décider si d’autres individus pourraient rejoindre Elias afin de former un groupe reproducteur. Le macaque noir à crête, qui vit dans l’archipel Indonésien de Sulawesi où il est notamment menacé par le braconnage pour sa viande, est classé Vulnérable (VU) sur la liste rouge de l’UICN.

Les deux espèces, d’un naturel plutôt pacifique, devraient cohabiter sans problèmes. Depuis leur arrivée, ils sont sous la surveillance d’une étudiante en éthologie qui observe leurs interactions. « La proximité entre ces espèces, en plus d’être logique d’un point de vue biogéographique, apportera beaucoup au bien être des individus et rendra l’enclos toujours très vivant, pour votre plus grand plaisir » peut-on lire sur le site du parc.

Le Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse devient le second parc en France à accueillir des macaques noirs à crête après le Parc Zoologique de CERZA en Normandie, mais c’est le premier à les faire cohabiter avec des tapirs malais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *