© Zoo de la Flèche
© Zoo de la Flèche
Actualités

Boubou l’éléphant à quitté le Zoo de la Flèche

Après le départ de Taïko, le Zoo de la Flèche a vu partir Boubou, un autre animal emblématique du parc et de l’émission Une Saison au Zoo.

Après de longs mois de préparation et plusieurs visites de ses nouveaux soigneurs, Boubou a quitté le Zoo de la Flèche il y a quelques jours pour rejoindre le Zoo de Gyor en Hongrie. Là-bas, il découvrira un tout nouvel environnement conçu spécialement pour lui et pour d’autres congénères. Il restera seul durant quelques mois mais sera prochainement rejoint par d’autres éléphants d’Afrique dans le but de constituer un groupe de 4 mâles. Boubou est né en 2006 au Serengeti Park Hodenhagen en Allemagne et avait rejoint La Flèche en 2012 où il est devenu un animal emblématique notamment grâce à l’émission Une Saison au Zoo.

Aujourd’hui âgé de 15 ans, il devrait devenir un mâle reproducteur dans les prochaines années, en Hongrie ou ailleurs en fonction des recommandations du coordinateur européen de l’espèce. C’est ce dernier qui a choisi d’envoyer Boubou au Zoo de Gyor car sa lignée génétique est peu représentée en Europe. L’autre éléphant d’Afrique du Zoo de la Flèche, Boten, restera seul durant quelques temps, comme c’est le cas dans le milieu naturel pour les mâles de son espèce qui peuvent vivre seuls ou en petits groupes de mâles. Ce sera également l’occasion pour le parc de rénover et réaménager l’installation des éléphants.

2 commentaires

  1. Le départ de boubou lors des épisodes m a fort ému car Sabrina et l’équipe du zoo de la flèche adorent leurs animaux et leur témoignent beaucoup de tendresse et sont entier dans leurs passions. J en ai versé quelques larmes vu leurs émotions qu’ils nous ont fait partager.

  2. Après Taiko, c’est Boubou qui part. Les conditions n’ont pas été identiques, pour Taiko on a eu l’impression d’un départ quelconque alors que pour Boubou c’est un départ 3 étoiles. Evidemment concernant Mme Sabrina, il ne pouvait en etre autrement, elle est tellement importante et indispensable à la Flèche, sans elle rien ne serait pareil, pourtant je pense que son équipe est souvent au travail. Que Boubou soit heureux, c’est l’essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *