Diable de Tasmanie © David Clode
Actualités

La Ménagerie du Jardin des Plantes annonce l’arrivée de diables de Tasmanie

Le parc parisien y travaille déjà depuis plusieurs années mais c’est maintenant annoncé, deux petits mâles diables de Tasmanie arriveront à la fin du mois de mars 2020.

L’équipe de la Ménagerie travaille depuis longtemps sur ce projet, la vétérinaire chargé de les accueillir ainsi que deux soigneurs ont suivi des formations pour être fin prêt à les recevoir. Un enclos a été conçu spécialement pour eux avec des directives provenant du centre de conservation de l’espèce. Il est agrémenté d’herbes, de troncs, d’un abri ainsi que d’un petit point d’eau. « Nous sommes prêts ! », précise Aude Bourgeois, la vétérinaire.

Chantier de l’enclos du diable de Tasmanie
© MNHN – F.-G. Grandin

Les deux mâles sont âgés d’un an et demi et arrivent tout droit d’Australie (en captivité) où ils font partit du programme de conservation de l’espèce : « Il se pourrait qu’au début, il y ait un temps d’adaptation car ils vont voyager en avion depuis l’hémisphère sud où c’est actuellement l’été », indique Aude Bourgeois.

Le diable de Tasmanie est un animal mythique qui est classé en danger d’extinction car il est victime d’une tumeur de la face transmissible par morsure qui a tué près de 80 % des individus. Depuis 2004, il existe une population de « réserve » créée avec des diables en bonne santé dans des zoos d’Australie et de Tasmanie. Cela a permit d’envoyer des diables « ambassadeurs » en Amérique du Nord et en Europe pour faire connaître l’animal et les mesures de sauvegarde mises en œuvre sur place.

La Ménagerie du Jardin des Plantes sera le second zoo français à accueillir des diables de Tasmanie après le ZooParc de Beauval en 2019. Le parc est ouvert tous les jours de 9h à 17h30 jusqu’au 1er mars 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *