© ZooSafari de Thoiry
Mammifères

Tapir terrestre

Présentation : Le tapir terrestre (également appelé tapir du Brésil) est la plus connue et la plus commune des 5 espèces de tapirs présentent dans le monde. Il vit en Amérique du Sud.

Nom Scientifique : Tapirus terrestris

Classe : Mammifère

Ordre : Périssodactyle

Famille : Tapiridé

Taille : De 190 à 245 cm de long et entre 85 et 120 cm au garrot

Poids : Entre 180 et 300 kg (les femelles étant légèrement plus grandes)

Longévité : De 25 à 30 ans et jusqu’à 35 ans en captivité

Habitat : Le tapir terrestre vit à proximité des cours d’eau dans les forêts tropicales humides jusqu’à 2000 mètres d’altitude. On le trouve notamment au Brésil, en Bolivie, en Équateur, au Venezuela ou encore en Guyane.

Alimentation : C’est un animal exclusivement herbivore qui consomme des feuilles, des plantes aquatiques, des fruits, des branches et de l’herbe.

Reproduction : Chez le tapir terrestre, la période de gestation dure de 13 à 14 mois. Le femelle donne naissance à un petit au pelage roux/brun entièrement rayé et tacheté et qui pèse environ 6 kg. Il changera son pelage à partir de 8 mois. Le sevrage intervient entre 10 et 14 mois et la maturité sexuelle entre 3 et 4 ans.

Menaces : Le tapir terrestre est une proie notamment pour les jaguars mais aussi pour les pumas et les anacondas. Il est menacé par la déforestation et par l’assèchement des zones humides. Il est également chassé pour sa viande et sa peau surtout par les indigènes.

Population : Estimations allant de 0.20 à 3.7 individus au km2

En parc zoologique : Le tapir terrestre est l’un des animaux les plus répandus en parc zoologique du fait de sa facilité d’adaptation et d’élevage. En France, de très nombreux parcs en présentent tels que le ZooParc de Beauval, le Zoo de la Flèche, le Zoo de Jurques, le CERZA, le Zoo d’Amiens ou encore le zoo de Montpellier. Découvrez la liste des parcs zoologiques présentant des tapirs terrestres.

Le saviez-vous ? Son nez en forme de trompe, lui sert pour cueillir des plantes aquatiques mais également pour respirer sous l’eau, son corps s’immerge totalement mais pas son nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *