© Parc animalier des Pyrénées
© Parc animalier des Pyrénées
Actualités

Le Parc animalier des Pyrénées, premier zoo à rejoindre la Coalition Mondiale pour la Biodiversité

Le Parc animalier des Pyrénées devient le premier zoo et la première institution de France à rejoindre la Coalition Mondiale pour la Biodiversité lancé par la Commission Européenne le 3 mars dernier.

En septembre dernier, l’AFdPZ (Association Français des Parcs Zoologiques) rejoignait cette Coalition et appelait à tous ses membres à en faire de même. Le Parc animalier des Pyrénées a répondu présent et s’est également engagé dans cette aventure.

C’est quoi la Coalition Mondiale pour la Biodiversité ?

La Coalition Mondiale pour la Biodiversité a été lancé par la Commission Européenne le 3 mars 2020, lors d’une conférence au musée océanographique de Monaco. Elle vise concrètement à mobiliser un maximum d’institutions pour sensibiliser et informer le grand public à la protection de la biodiversité notamment en vue de la COP15 de l’ONU sur la biodiversité qui se tiendra, normalement, en Chine en 2021. Le but étant de la rendre ambitieuse pour la Nature, au moins autant que les Accords de Paris suite à la COP21 de 2015.

Durant cette conférence du 3 mars dernier, le Commissaire Européen en charge de l’Environnement, Virginijus Sinkevicius, déclarait que « Grâce à leurs collections et à leurs programmes d’éducation et de préservation, les parcs nationaux, aquariums, jardins botaniques, zoos, musées des sciences et musées d’histoire naturelle sont les ambassadeurs les plus à même de sensibiliser le public aux conséquences dramatiques de la crise de la biodiversité ». C’est donc en toute logique que l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums) et l’AFdPZ ont appelé les parcs zoologiques à se mobiliser, appel entendu par le Parc Animalier des Pyrénées.

Des nouvelles animations au Parc Animalier des Pyrénées

A cette occasion, l’équipe pédagogique du Parc Animalier des Pyrénées lancera une grande campagne de sensibilisation appelée « Mission Nature ». Dès l’année prochaine, des journées d’animations pédagogiques thématiques seront organisées autour d’une espèce menacée ou de la biodiversité en général. Le parc propose déjà des animations qui aborde ces sujets, notamment à l’attention des groupes scolaires.

En termes de conservation et de recherche, le site participe à 20 programmes d’élevage européen pour les espèces menacées (EEP), ce qui représente un quart des espèces présentées. D’ailleurs en 2012, le Parc a créé le fonds de dotation Pyrénées Conservation qui soutient financièrement des associations de conservation et de recherche des espèces menacées.

Actuellement, ce fonds de dotation travaille sur trois grands projets de conservation d’espèces pyrénéennes :

  • Un nouveau plan d’élevage du bouquetin ibérique
  • La création d’un enclos d’urgence pour les oursons orphelins
  • La création d’un centre d’élevage spécialisé du gypaète barbu.

Pour financer ces différents projets, le parc compte sur ses fidèles donateurs et partenaires mécènes, mais également sur ses visiteurs qui vont désormais pouvoir participer à cette aventure. Dès 2021, pour chaque billet d’entrée acheté au guichet du parc, une partie sera reversée en faveur de ses projets de conservation. L’objectif est de débloquer la somme de 80 000 € pour le compte de Pyrénées Conservation.

« Convaincu par la nécessité d’agir vite et fort, l’ensemble des équipes du Parc Animalier des Pyrénées appelle tous les autres parcs naturels, zoos, aquariums, musées, centres de recherche, jardins botaniques à rejoindre la Coalition pour faire de la COP15 sur la biodiversité un succès pour notre planète » peut-on lire dans le communiqué de presse du parc.

Pour plus d’informations sur la Coalition mondiale pour la biodiversité, rendez-vous sur : https://ec.europa.eu/environment/nature/biodiversity/coalition/index_en.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *