© Réserve Africaine de Sigean
© Réserve Africaine de Sigean
Actualités

La Réserve Africaine de Sigean soutient les associations locales

Comme l’an passé, la Réserve Africaine de Sigean soutient les associations locales de protection des espèces menacées dans leur habitat.

Les parcs zoologiques et animaliers modernes ont un rôle essentiel dans la conservation de la biodiversité. Cela peut se faire de différentes façons avec par exemple des élevages conservatoires d’espèces menacées, des programmes de réintroduction, mais aussi la sensibilisation des visiteurs aux menaces qui pèsent sur la biodiversité. Dans ce sens, la Réserve Africaine de Sigean soutient plusieurs ONGs de conservation basées en Afrique mais se penche également sur le sort de la biodiversité locale, en soutenant les associations qui œuvrent à sa protection notamment dans les départements de l’Aude, de l’Hérault et des Pyrénées Orientales, dans un rayon de 100 kms autour du zoo. En 2019, le parc avait débloqué 45 000 € pour aider ces structures dans leurs missions et a proposé la même somme en 2020.

En Septembre, la Réserve Africaine de Sigean avait lancé un appel à candidatures destiné aux associations locales de protection de la nature qui recherchait des fonds. Trois financements de 15 000 € étaient donc disponibles pour 3 projets de protection de la nature et après examen des 8 dossiers de candidatures, le comité de sélection s’est prononcé ce 1er décembre 2020 et a retenu les 3 lauréats suivants :

  • L’Association du Refuge des Tortues pour son projet de « Création d’une station d’élevage dédiée à l’étude et la conservation de l’Émyde lépreuse (Mauremys leprosa) » en vue de sa réintroduction ou de renforts de populations dans les départements de l’Aude, de l’Hérault et des Pyrénées Orientales
  • La Fédération Aude Claire pour son projet de « Sensibilisation et inventaire des Lépidoptères nocturnes » dans le département de l’Aude.
  • L’association ADENA pour son projet de « Mobilisation autour des espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE) du bassin versant de l’étang de Thau » dans l’Hérault.

Chacune de ses associations va recevoir 15 000 € de la part de la Réserve Africaine de Sigean pour parvenir à réaliser leurs différents projets. Voilà une bonne action que je voulais mettre en lumière pour montrer que les parcs zoologiques s’engagent également auprès de la biodiversité en France et pas seulement à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *