© Parc de l'Auxois
Bourgogne-Franche-Comté, Zoos

Parc de l’Auxois

  • Adresse : Parc de l’Auxois, D905 Le Foulon, 21350 Arnay-sous-Vitteaux
  • Téléphone : 03 80 49 64 01
  • Site officiel : www.parc-auxois.fr
  • Date d’ouverture : 1988
  • Superficie : 40 hectares
  • Nombre de visiteurs : Environ 119 000 visiteurs en 2019
  • Nombre d’animaux : 500 animaux de 90 espèces différentes –Liste des animaux du parc–

–Plan d’accès–

–Présentation–

Le Parc de l’Auxois est divisé en 5 secteurs où vivent environ 500 animaux de 90 espèces différentes. Vous pourrez y découvrir l’Amérique du Nord avec les loups ou les ours, mais aussi Madagascar avec ses lémuriens. Un petit tour en Océanie pour y rencontrer, en petit train, les émeus, wallabies et cacatoès. Découvrez également l’Amérique du Sud et ses tapirs ou encore l’Afrique et ses lions, autruches et zèbres. Certaines espèces sont visibles dans des enclos de contact, dans lesquels vous pouvez entrer, mais chacune d’entre elles vit dans un cadre naturel. Plusieurs animations pédagogiques sont proposées durant la visite et le parc dispose également de nombreuses aires de jeux pour les enfants, de quelques manèges, d’une mini-ferme et enfin d’un parc aquatique, ouvert en été.

–Plan du parc–

Parc de l'Auxois - guide pratique et tarifs 2020

–Infos pratiques–

Tarifs 2021

  • Moins de 3 ans : Gratuit
  • Enfant* (de 3 à 12 ans inclus) : 13,00 €
  • Adulte : 18,00 €
  • Personne en situation de handicap : 10,00 €

Horaires

Le parc de l’Auxois de l’Auxois est ouvert tous les jours de 10h à 19h (jours fériés compris).

N’hésitez pas à consulter les horaires précises du parc ici http://www.parc-auxois.fr/preparez-votre-visite/

Restauration

Le pique-nique est autorisé dans l’enceinte du parc, plusieurs aires ainsi qu’une salle couverte sont à la disposition des visiteurs. Sinon, le parc dispose d’une cafétaria ouverte tous les jours mais aussi de deux petits stands pour les petites faims.

–Dernière Nouveauté–

En 2020, le Parc de l’Auxois a aménagé un nouvel espace pour les varis roux. Initialement installés sur une île, ils ont été déplacés et évoluent maintenant en semi-liberté. Les loriquets de Swainson ont quant à eux déménagé dans une nouvelle volière améliorant leurs conditions de vie.

–Galerie Photos–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *