Un éléphant dans ma salle d'attente
Dossiers

Un éléphant dans ma salle d’attente

Un éléphant dans ma salle d’attente de Florence Ollivet-Courtois

  • Auteur : Florence Ollivet-Courtois / Sylvie Overnoy
  • Éditeur : Belin
  • Date de parution : 12/03/2012
  • Taille : 14 cm x 22 cm
  • Nombre de pages : 240 pages
  • ISBN : 978-2701160467
  • Prix : 18,00 €

–Résumé éditeur–

L’éléphant n’arrive pas à se relever ? Les lionnes se sont échappées ? L’aigle des steppes s’est mis à boiter ? Le guépard a l’aire bizarre ? C’est Florence Ollivet-Courtois qu’on appelle.

Seule vétérinaire libérale de France à exercer exclusivement sur la faune sauvage et les animaux de parcs zoologiques, elle a entre autres imaginé une technique insolite pour faire une prise de sang à un mâle chimpanzé diabétique de prendre chaque jours son insuline et fait faire ses premiers pas à un éléphanteau nouveau-né. D’une robustesse de Daktari quand il faut déménager un rhinocéros, Florence joue aussi les Dr House quand il s’agit d’élucider le mystère du panda roux aux mains enflées, ou autre énigme médicale dont la faune sauvage a le secret.

Cette femme de science et d’action est mue par le désir de faire avancer la médecine vétérinaire autant que par un profond amour des animaux. A l’heure où les parcs zoologiques et animaliers se rapprochent de plus en plus des conditions naturelles, son témoignage est une plongée passionnante dans les rapports entre l’humain et le sauvage.

–Avis personnel–

Après une préface et une introduction qui replace le contexte de sa vie personnelle et professionnelle, Florence Ollivet-Courtois nous transporte dans un récit passionnant relatant de très nombreuses anecdotes de son parcours vétérinaire. Elle répartit toutes ses aventures en une quinzaine de thèmes allant des animaux malades, des animaux fugueurs, de mystères médicaux, d’anesthésies ratées ou compliquées, le tout dans une succession de petites histoires indépendantes. On y découvre d’autres vétérinaires mais aussi des animaux et des interventions qui l’ont profondément marqué.

Un éléphant dans ma salle d’attente est un livre que j’ai découvert en me renseignant un peu plus sur Florence Ollivet-Courtois que j’avais auparavant découvert grâce au Zoo-Refuge de la Tanière. Il ne m’a pas fallu réfléchir de longues minutes avant de me le procurer et de comprendre qu’il allait fortement m’intéresser. Toutes les anecdotes nous plongent dans le quotidien d’un vétérinaire auprès des animaux sauvages, qui au passage ne requiert pas de formation spécifique, où il faut apprendre le métier sur le tas.

Au fil de la lecture, on découvre une personne passionnée par son métier, qui ne se ménage pas pour prendre soins de tout type d’animaux et qui répond présente à chaque fois qu’elle le peut. C’est un ouvrage plein de tendresse et remplis d’émotions. Il y a de la joie, de la tristesse, on grimace puis on sourit, il m’est arrivé à plusieurs reprises de rire seul tant le récit peut-être drôle et les situations décrites absurdes par moment. Bien que le milieu vétérinaire et son vocabulaire ne soit pas toujours faciles de compréhension, dans ce livre je n’ai eu aucun souci de lecture, tout est expliqué avec des mots simples et des informations accessibles à tous, ce qui rend la lecture vraiment très fluide et passionnante.

Je recommande cet ouvrage d’abord à toutes les personnes désireuses de connaître les dessous du métier de vétérinaire de la faune sauvage. Et évidemment, comme de très nombreuses histoires ont eu lieu dans les parcs zoologiques et animaliers de France, il peut faire plaisir à tous les passionnés de cet univers. Je ne vais pas patienter plus longtemps pour me procurer la suite de ce livre vraiment touchant.

–Où l’acheter ?–

J’ai personnellement acheté cet ouvrage d’occasion sur internet mais il n’est pas très compliqué de le trouver ailleurs, peut-être même en magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *