© ZooParc de Beauval
© ZooParc de Beauval
Actualités

Arrivée exceptionnelle d’un groupe de langurs Douc à Beauval

Un groupe de Doucs (espèce également appelée Douc à pattes rousses) est arrivé il y a quelques semaines au ZooParc de Beauval.

C’est une nouvelle espèce plutôt rare qui a fait son apparition au ZooParc de Beauval. Les Doucs étaient très attendus et devaient initialement être présents à l’ouverture du dôme équatorial en février 2020. Finalement, au vu du contexte sanitaire international et des conditions complexes pour le transfert de cette espèce, le groupe de primates est arrivé en novembre dernier, en provenance du Parc Zoologique de Bangkok en Thaïlande.

Une espèce unique en France et très rare en Europe

L’arrivée d’un groupe de Doucs à pattes rousses à Beauval est un grand événement, l’espèce n’est présente que dans un seul autre parc en Europe, au Zoo de Chleby en République-Tchèque, qui a d’ailleurs obtenu plusieurs naissances ces dernières années. A Beauval, le groupe déjà constitué en Thaïlande est composé d’un mâle et de 4 femelles. Trois femelles sont déjà gestantes et deux d’entre elles pourraient mettre bas prochainement selon le parc. Après un voyage de 36 heures, les 5 primates ont passé trois semaines en quarantaine dans la clinique vétérinaire pour prévenir de toute maladie transmissibles à d’autres espèces et avant de pouvoir rejoindre leur nouvel espace dans le dôme équatorial. Ils prennent place dans l’enclos qui leur est dédié mais où étaient installés d’autres primates pendant quelques mois, les langurs d’Hanuman.

Les Doucs sont très peu présents en captivité car ils sont difficiles à maintenir, ils sont folivores et ne se nourrissent que de feuilles fraîches bien spécifiques. A Beauval, on commence à avoir l’habitude des régimes alimentaires particuliers avec les pandas, les koalas et désormais les doucs.

Une espèce menacée dans son milieu naturel

Le Douc à pattes rousses possède des couleurs très particulières, un visage jaune/orange, des pattes rousses (comme son nom l’indique), un pelage noir et gris, et un collier roux autour du cou. On l’appellerait le « singe aux cinq couleurs » au Vietnam. A l’état naturel, il vit en Asie du sud-est notamment au Laos et au Viêtnam. On le retrouve dans les forêts tropicales humides où la déforestation de son habitat et la chasse constituent les principales menaces qui pèsent sur l’espèce. La médecine traditionnelle asiatique participent également à la diminution des effectifs. Certains individus sont même capturés pour devenir des animaux de compagnie. L’espèce est désormais classée En danger critique d’extinction (CR) sur la liste rouge de l’UICN et des associations sur place ont mis en place, avec les autorités locales, des mesures de protection. C’est le cas par exemple de l’association Anoulak qui contribuent à la protection des doucs mais aussi d’autres espèces comme le Gibbon à favoris blancs du Sud ou encore le Saola par exemple.

Pour l’instant, le ZooParc de Beauval est encore fermé au public. La date de réouverture du parc et de ses hôtels est fixée au 30 janvier 2021 15 février 2021, mais elle se fera en fonction des décisions gouvernementales en vigueur. Retrouvez le point sur les réouvertures des parcs zoologiques dans cet article mis à jour régulièrement. Une chose est sûre, les Doucs seront bel et bien visibles dans le dôme équatorial pour les premiers visiteurs de Beauval en cette année 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *