© Réserve Africaine de Sigean
© Réserve Africaine de Sigean
Actualités

Naissance exceptionnelle d’une autruche à cou rouge à la Réserve Africaine de Sigean

En juin 2021, la Réserve Africaine de Sigean a vu éclore un poussin pas comme les autres, celui d’une autruche à cou rouge.

C’est une naissance exceptionnelle que la Réserve Africaine de Sigean est parvenue à obtenir. Il s’agit de la première naissance d’autruche à cou rouge dans un parc zoologique français et actuellement la seule née en Europe en 2021. C’est également la première fois qu’un poussin de cette sous-espèce d’autruche est élevée naturellement en captivité en Europe. Jusqu’à présent, chaque éclosion en parc animalier avait eu lieu en incubateur artificiel.

Le climat local et la sécheresse naturelle des sols de la Réserve Africaine de Sigean ont permis de reproduire les conditions de vie de l’autruche à cou rouge dans son milieu naturel, le parc est d’ailleurs l’un des seuls endroits en Europe ou ces autruches peuvent se reproduire naturellement.

Le couple d’autruches à cou rouge de la Réserve est encore trop inexpérimenté pour mener à bien la couvaison et l’élevage de ses premiers petits. Les équipes du parc ont alors eu recours à une autre méthode. « Nous avons placé leurs œufs dans un nid d’autruches d’élevage qui ont pris le relais pour la couvaison, indique le parc dans un communiqué. Deux œufs ont éclos en juin, dont un d’Autruche à cou rouge. »

La jeune autruche est désormais visible en compagnie de sa famille adoptive dans le parc de la Savane du parcours en voiture de la Réserve Africaine de Sigean. « Elle est reconnaissable par son plumage plus clair, sa tête plus fine et son corps plus grand et élancé. »

L’autruche à cou rouge ou autruche d’Afrique du Nord (Struthio camelus camelus) est gravement menacée et a même disparu de son aire de répartition originelle il y a plus de 60 ans. Elle a été massivement chassée pour sa viande, ses œufs mais aussi ses plumes. En parc zoologique, la sous-espèce bénéficie d’un Programme d’Élevage Européen (EEP) visant à maintenir une population saine génétiquement dans le but de participer à un programme de réintroduction au Maghreb. Actuellement, seuls deux zoos en France élèvent des autruches à cou rouge, la Réserve Africaine de Sigean et le Parc Zoologique de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *