Gavial du Gange
Reptiles

Gavial du Gange

> Généralités

Le gavial du Gange est l’un des plus grands crocodiliens de la planète. Il est très facilement reconnaissable à son long et fin museau doté de près de 110 dents acérées. Les mâles possèdent au bout de celui-ci une protubérance leur servant à produire des sons et des bulles dans l’eau lors de la parade nuptiale.

> Répartition et habitat

Le gavial du Gange ne se rencontre plus que dans 3 pays du sud de l’Asie : l’Inde, le Népal et le Bangladesh. Bien que son nom en soit tiré, il n’est plus présent dans le fleuve du Gange en Inde.

Ce grand crocodilien passe la majeure partie de son temps dans les eaux des fleuves et des rivières. En effet, il est assez peu à l’aise sur terre, les muscles de ses pattes étant trop faibles pour supporter son poids, ce qui l’oblige à glisser sur le ventre pour se déplacer hors de l’eau.

> Régime alimentaire

Le gavial du Gange est le seul crocodilien exclusivement piscivore. Étant peu habile sur la terre ferme, il chasse uniquement des proies aquatiques telles que des poissons, des amphibiens, des crustacés ou des mollusques.

Le gavial repère ses proies grâce aux vibrations qu’elles émettent dans l’eau, qu’il capte à l’aide de cellules sensorielles. Une fois localisée, il fouette l’eau et attrape sa proie en la maintenant entre ses fines dents pointues.

> Vie sociale et reproduction

Le gavial du Gange est un animal sociable qui vit généralement en groupes composés d’un mâle dominant, de femelles et de leurs jeunes. Certains peuvent être constitués uniquement de femelles et de jeunes mâles. Ce reptile se reproduit à la saison sèche de mars à mai. Polygames, les mâles entrent alors en conflit pour s’attribuer les femelles et les combats s’avèrent parfois mortels. L’accouplement a lieu dans l’eau et ne dure que quelques minutes.

La femelle pond entre 30 et 60 œufs dans un trou dans le sable, qu’elle creuse et recouvre pendant la nuit. Il s’agit du crocodilien qui pond les plus gros œufs, ces derniers pouvant atteindre 160 grammes. 

Les petits naissent après 2 à 3 mois d’incubation et mesurent entre 30 et 40 centimètres à la naissance. À l’inverse des autres espèces de crocodiliens, la femelle ne s’occupe pas de ses petits, les plus vaillants parviendront à rejoindre le fleuve où ils poursuivront leur croissance. Les jeunes gavials atteignent leur maturité sexuelle entre 10 et 15 ans.

> Menaces et conservation

Le gavial du Gange est gravement menacé dans son milieu naturel. Son habitat est détruit et fragmenté à cause de l’assèchement et de la modification des rivières au profit de l’agriculture. Ce crocodilien est aussi menacé par la chasse pour la médecine traditionnelle asiatique et pour la maroquinerie. Ses œufs sont également prélevés à des fins médicinales.

Le gavial voit aussi son stock de poissons se réduire à cause de la surpêche et il est lui-même parfois pêché accidentellement dans son milieu naturel.

Actuellement, il resterait moins de 1 000 individus dans la nature et l’espèce est classée « En danger critique d’extinction » (CR) par l’UICN depuis 2007. Mais bonne nouvelle, la population du gavial du Gange serait aujourd’hui en hausse.

> En parc zoologique

Le gavial du Gange est une espèce rare dans les parcs zoologiques français, puisque seulement deux d’entre eux en hébergent à l’heure actuelle.

L’espèce fait l’objet d’un Stud-Book Européen (ESB), géré par le Zoo de Prague, en République tchèque.

 

Articles similaires