Reptiles

Tortue géante des Seychelles

Présentation

Avec un poids pouvant atteindre les 350 kilos, la tortue géante des Seychelles est la tortue terrestre la plus imposante au monde, suivie de près par la tortue géante des Galápagos. 

Sa carapace est une mince association de plaques cornées, directement reliées aux terminaisons nerveuses. Elle fait office de bouclier, de tenue de camouflage et de thermorégulateur.

Habitat

Comme son nom l’indique, la tortue géante des Seychelles est endémique à l’archipel des Seychelles situé dans l’Océan Indien, au large de l’Afrique orientale.

Si elle vivait autrefois sur la plupart des 115 îles de l’archipel, la majorité des effectifs se retrouvent aujourd’hui sur l’atoll inhabité d’Aldabra, ce qui lui a valu son autre nom de tortue géante d’Aldabra.

Cette tortue évolue principalement dans des milieux secs et arides tels que les maquis et les dunes côtières. Elle fréquente aussi les prairies herbeuses ainsi que les mangroves.

Alimentation

Strictement herbivore, la tortue géante des Seychelles se nourrit de diverses herbes et plantes, dont le carex. L’eau contenue dans ces végétaux lui suffit généralement pour satisfaire ses besoins vitaux. 

Cette imposante tortue a la particularité d’avoir un très long cou, ce qui lui permet d’attraper des feuilles à près d’un mètre de hauteur. Parfois, elle se dresse même sur ses pattes arrière pour arriver encore plus haut mais cela est très risqué car, si elle bascule sur le dos, elle se retrouve condamnée, étant incapable de se retourner.

Reproduction

Pendant l’été austral, entre février et mai, la tortue géante des Seychelles descend vers les terres basses et effectue plusieurs pontes de 10 à 20 œufs chacune, dans un trou qu’elle creuse dans le sol meuble avant de le reboucher et de masquer son passage. Elle rejoint ensuite les terres hautes où elle se nourrit. 

Seule la moitié des œufs donneront des petits, après une incubation de 8 mois. À l’éclosion, les jeunes n’auront aucun contact avec les adultes et retrouveront seuls les terres hautes où vivent ces derniers.

La maturité sexuelle est atteinte lorsque la tortue est à la moitié de sa taille adulte, soit vers 20-25 ans. Compte tenu de son extraordinaire longévité, qui peut atteindre voire dépasser les 150 ans, la tortue géante des Seychelles peut se reproduire assez tôt !

Menaces

Bien que sa population soit actuellement estimée à plus de 100 000 individus sauvages, la tortue géante des Seychelles a bien failli disparaître au XIXème siècle. En effet, elle servait de garde-manger ambulant aux marins d’autrefois, qui la capturaient dans le but de s’en nourrir pendant leur voyage.

La tortue géante des Seychelles est la seule survivante des 4 espèces de tortues qui peuplaient jadis les Comores et les Seychelles. On la trouve en abondance sur l’atoll d’Aldabra, qui est resté épargné par les escales des marins, mais elle est plus rare sur les autres îles.

Aujourd’hui, on considère que seul un changement brutal de son milieu de vie pourrait compromettre sa survie. La tortue géante des Seychelles est classée « Vulnérable » (VU) sur la liste rouge de l’UICN.

En parc zoologique

La tortue géante des Seychelles est hébergée dans un peu plus d’une dizaine de zoos en France. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent des tortues géantes des Seychelles.

Articles similaires