© Parc animalier d'Auvergne
© Parc animalier d'Auvergne
Actualités

Un bébé binturong voit le jour au Parc animalier d’Auvergne

C’est un événement plutôt inattendu qu’a vécu le Parc animalier d’Auvergne il y a quelques jours, avec la naissance d’un bébé binturong.

Première naissance de binturong pour le parc

Le petit binturong est né le 21 mars 2021, il a été nommé Suka par sa soigneuse, ce qui signifie « aimer » en malais. C’est le premier petit du couple Fifi et Bangka qui étaient arrivés en 2019 au Parc animalier d’Auvergne dans le cadre d’un programme de reproduction. C’est également la première naissance de cette espèce au parc. Il s’agit d’un événement plutôt rare en parc zoologique et c’est une très bonne nouvelle pour la conservation du binturong. L’espèce est classée « Vulnérable » (VU) sur la Liste rouge de l’UICN et malheureusement, elle fait face à une diminution importante de son habitat liée à la déforestation notamment pour les cultures. Le binturong est également au cœur d’un trafic international d’animaux sauvages pour sa viande et sa fourrure mais aussi pour devenir un animal de compagnie car c’est un animal peu farouche et plutôt affectueux.

Un drôle d’animal peu connu

Le binturong est un mammifère originaire d’Asie du Sud-Est. Il est souvent comparé à un chat ou à un ours mais n’appartient à aucune de ces espèces. Le binturong fait partie de la famille des Viverridés, tout comme la civette ou la genette d’Europe. Au cours des 30 dernières années, on estime que la population de binturongs aurait diminué de plus de 30%. La chasse, le commerce et la destruction de son habitat naturel sont des menaces préoccupantes. Au sein du Parc Animalier d’Auvergne et de la dizaine de parcs zoologiques qui en présentent en France, le binturong est inscrit dans un programme d’élevage européen (EEP). L’objectif de ce programme est de favoriser la reproduction de l’espèce pour éventuellement, à long terme, pouvoir réintroduire des individus dans leur habitat naturel.

Il peut se reproduire à peu près toute l’année. La gestation dure environ 3 mois et la femelle met au monde de 1 à 3 petits (le plus souvent deux) pesant environ 140 g chacun. La maturité sexuelle est atteinte vers l’âge de 2 ans et demi. Il est classé carnivore du fait de sa dentition, mais en réalité, il est plutôt omnivore. Son régime alimentaire se compose à 80% de fruits et il lui arrive de manger des petits mammifères ou des oiseaux. En étant frugivore, il participe à la régénération de la forêt en dispersant les graines dans ses excréments.

ABConservation, une association soutenue par le Parc Animalier d’Auvergne

Depuis plusieurs années maintenant, le Parc animalier d’Auvergne et la Passerelle Conservation soutiennent l’association ABC (Arctictis Binturong Conservation). C’est la première organisation au monde dédiée à la sauvegarde des binturongs, sur l’île de Palawan aux Philippines. L’objectif de cette année et de leur reverser la somme de 6000 € avec lesquels l’association pourra réaliser deux projets. Dans un premier temps, le Bearcat Study Program qui perrmettra d’améliorer les connaissances sur e binturong notamment la taille de leur territoire et leurs comportements sociaux et alimentaires. Le second projet permettra la rénovation du centre de soin de la faune sauvage de l’Île de Palawan où le Parc animalier d’Auvergne participe également au financement d’un nouvel enclos. ABConservation organise chaque année la Journée Mondiale du Binturong et la 7ème édition se tient le samedi 8 mai 2021. L’occasion de parler de cette animal incroyable et de mettre en avant l’association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *