© Muséum de Besançon
© Muséum de Besançon
Actualités

290 écrevisses des torrents réintroduites grâce au Muséum de Besançon

Le Muséum de Besançon, en lien avec l’OFB (Office Français de la Biodiversité), s’apprête à réintroduire 290 écrevisses des torrents dans leur milieu naturel.

Le Muséum de Besançon est reconnu à l’échelle mondiale pour son implication et son savoir-faire en matière de préservation et de reproduction des espèces menacées. Il est engagé depuis maintenant 3 ans dans un plan de sauvegarde de l’écrevisse des torrents, une espèce menacée d’extinction dans la nature. Pour préserver cette espèce qui est devenue extrêmement rare en France, un grand programme de reproduction ex-situ a été mis en place et financé par le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. L’objectif est de renforcer les populations grâce à des réintroductions d’individus dans des cours d’eau où il n’y en avait plus.

Accompagné par l’OFB et dans le cadre d’un plan de sauvegarde, le Muséum va prochainement réintroduire 290 écrevisses des torrents juvéniles dans un ruisseau des Vosges du Nord où l’espèce est localement classée « En danger critique d’extinction » (CR). Jusqu’en 2015, l’écrevisse des torrents était visible en Lorraine et en Alsace mais elle ne se trouve désormais plus que dans deux cours d’eau alsaciens et les études montrent que les dernières populations sont fragilisées par l’isolement et une extrême sensibilité du milieu dans lequel elles vivent. Les 290 juvéniles qui seront réintroduits sont nés en juin 2021 à Besançon et sont issus de quelques adultes prélevés dans la nature.

La réussite de cet élevage permettra à l’avenir de garantir le succès de la sauvegarde de l’écrevisse des torrents et montre une fois de plus l’importance des parcs zoologiques dans la conservation des espèces menacées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *