© ZooSafari de Thoiry
Mammifères

Tapir terrestre

Présentation

Le tapir terrestre, appelé aussi tapir du Brésil, est la plus connue des 5 espèces de tapirs présentes dans le monde. Avec un poids pouvant atteindre les 300 kilos, c’est le plus gros mammifère d’Amérique du Sud.

Il se caractérise par un corps long et massif recouvert d’un pelage uniforme variant du gris sombre au brun. Il porte une courte crinière de poils sombres s’étendant du front jusqu’aux épaules. Sa tête massive est dotée de grandes oreilles rondes et mobiles et d’une courte trompe flexible lui servant à saisir sa nourriture et faisant également office de tuba lorsque l’animal est immergé sous l’eau.

Habitat

Le tapir terrestre habite les savanes inondées et les forêts tropicales humides d’Amérique du Sud, toujours à proximité de points d’eau où il passe une grande partie de sa journée. Il se rencontre dans une dizaine de pays, de la Colombie à l’Argentine, en passant par la Bolivie, l’Équateur, le Venezuela, le Guyana, le Suriname, la Guyane française, le Pérou, le Paraguay et le Brésil.

Alimentation

Le tapir terrestre est strictement herbivore, se nourrissant d’herbes, de feuilles, de plantes aquatiques, de fruits, de bourgeons, de branches et de jeunes pousses. Il saisit ses aliments à l’aide de sa courte trompe préhensile.

Reproduction

La tapir du Brésil est un animal d’ordinaire solitaire. C’est seulement lors de la période de reproduction, d’avril à juin, qu’il vit en couple pendant quelques temps. Ce sont des animaux assez territoriaux qui peuvent se montrer agressifs envers les intrus.

Les mâles sont polygames et s’accouplent donc avec plusieurs femelles au cours de la saison des amours. Après une gestation de 13 à 14 mois, la femelle met au monde un unique petit pesant environ 6 kilos. Ce dernier revêt un pelage roux-brun entièrement rayé et tacheté de blanc, lui assurant un camouflage optimal dans la végétation dense. 

Le jeune tapir perdra son pelage de juvénile vers l’âge de 8 mois, après avoir été sevré. Il restera cependant auprès de sa mère jusqu’à 1 an, avant de devenir mature sexuellement vers ses 3-4 ans.

Menaces

Le tapir terrestre est menacé par la déforestation qui entraîne la réduction et la fragmentation de son habitat. L’assèchement des zones humides modifie également le milieu de vie du tapir.

Ce mammifère est également victime du braconnage pour sa viande et sa peau prisées par les indigènes.

Les effectifs de l’espèce sont à ce jour méconnus, mais on sait pertinemment qu’ils sont en régression. Des estimations évoquent les chiffres de 0,20 à 3,7 individus au kilomètre carré. Le tapir terrestre est classé « Vulnérable » (VU) sur la liste rouge de l’UICN. 

En parc zoologique

Le tapir terrestre est de loin l’espèce de tapir la plus représentée dans les zoos en France, puisqu’il est présent dans un très grand nombre d’entre eux. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent des tapirs terrestres.

Articles similaires