© F.Perroux / Zoo de la Palmyre
© F.Perroux / Zoo de la Palmyre
Actualités

Trois varis roux naissent au Zoo de la Palmyre

Il y a quelques jours, le groupe de varis roux du Zoo de la Palmyre s’est encore agrandit avec la naissance de trois petits issus de la même portée.

Des triplés qui agrandissent le groupe

L’an passé, à la même période, Demie, la femelle vari roux du Zoo de la Palmyre donnait naissance à des jumeaux. Un événement devenu presque commun au parc puisque chaque année, Demie donne naissance à une portée. Cette année, la femelle a eu des triplés. C’est la troisième fois que le zoo enregistre une naissance de triplés dans le groupe actuellement présent au parc. Un groupe qui compte aujourd’hui 8 membres : 3 femelles, 2 mâles et les 3 petits dont le sexe n’est pas encore connu. Il sera déterminé lors d’un examen vétérinaire d’ici quelques semaines permettant également la pose d’une puce électronique sur chaque petit afin de les identifier tout au long de leur vie.

Le succès de la reproduction au Zoo de la Palmyre

Demie est âgée de 12 ans et elle a déjà élevé de nombreux jeunes. « C’est la 6ème portée de notre femelle, ce sont ses 13, 14 et 15ème petits ! », indique Florence Perroux, responsable de la communication et de la conservation au Zoo de la Palmyre. La femelle a donc beaucoup d’expérience et elle est très protectrice envers ses petits. Après environ 3 mois et demi de gestation, les petits ont vu le jour dans le bâtiment du groupe, dans un nid confectionné par la soigneuse du secteur justement à l’approche de la mise bas de la femelle : « Généralement, les accouplements ont été observés, on connaît donc le moment où la mise bas doit se produire ». Contrairement aux autres espèces de lémuriens dont les petits s’accrochent à la fourrure de leur mère dès la naissance, les femelles varis roux ont plutôt tendance à laisser leurs petits dans des nids. Il leur arrive de les déplacer et pour cela, elles les transportent dans leur bouche avant de les déposer à un autre endroit.

Un programme d’élevage en Europe et à Madagascar

Le vari roux est un lémurien extrêmement menacé à Madagascar. L’espèce est classée « En danger critique d’extinction » (CR) sur la liste rouge de l’UICN, notamment car il est victime de la destruction des forêts et du braconnage pour sa viande. Depuis de nombreuses années, le Zoo de la Palmyre soutient la conservation de l’espèce au nord-est de l’île de Madagascar à travers l’action du GERP (Groupe d’Etude et de Recherche pour les Primates de Madagascar) et de l’ONG Antongil Conservation qui prélèvent des individus isolés dans des forêts condamnées pour les déplacer vers des zones protégées. Le vari roux fait l’objet d’un Programme d’Elevage Européen (EEP) qui, en plus de favoriser la reproduction de l’espèce dans les parcs zoologiques en Europe, a mis en place un programme de reproduction directement à Madagascar. « Il y a quelques années, un jeune mâle né chez nous a été transféré à Madagascar dans le cadre d’une recommandation de l’EEP qui a démarré, en collaboration avec plusieurs parcs zoologiques malgaches, un programme d’élevage de l’espèce sur place », précise Florence Perroux. « Ce sont les descendants des couples formés qui seront susceptibles d’être réintroduits un jour dans l’aire de répartition d’origine des varis roux ». Pour l’instant, il n’y a pas eu de reproduction mais un jour peut-être, des varis roux dont les parents sont nés en parc zoologique, pourront de nouveau marcher sur les traces de leurs lointains ancêtres sauvages.

Réouverture le 19 mai 2021

Après plus de 6 mois de fermeture, le Zoo de la Palmyre va enfin pouvoir rouvrir ses portes à partir du 19 mai 2021, l’occasion d’aller découvrir les trois petits varis roux qui devraient être visibles sur leur île avec le reste du groupe. Retrouvez toutes les dates de réouvertures des parcs zoologiques en France dans cet article mis à jour quotidiennement et en fonction des différentes annonces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *