Douc à pattes rousses
Mammifères

Douc à pattes rousses

En danger critique

Présentation : Le Douc à pattes rousses (ou langur Douc) est l’une des espèces de primates les plus colorées de la planète. Il possède un visage orangé entouré de longs poils blancs, des paupières bleues, un pelage gris et blanc, des pattes « arrières » rousses et des bras blancs.

Nom Scientifique : Pygathrix nemaeus

Classe : Mammifère

Ordre : Primate

Famille : Cercopithecidé

Sous-famille : Colobiné

Taille : Un corps de 50 à 65 cm de longueur avec une queue pouvant mesurer de 42 à 66 cm. Les mâles sont légèrement plus grands que les femelles.

Poids : De 8 à 12 kg pour un mâle et de 6 à 8 kg pour une femelle.

Longévité : Environ 15 ans dans la nature et jusqu’à 25 ans en captivité.

Habitat : Le Douc à pattes rousses est originaire d’Asie. On le trouve au Cambodge, au Vietnam et au Laos, dans la canopée des forêts tropicales humides n’excédant pas les 1600m d’altitude. Il descend très rarement des arbres, seulement pour s’abreuver, bien qu’il trouve suffisamment d’eau dans son alimentation.

Alimentation : Il est folivore, son alimentation se compose à plus de 80% de feuilles et de bourgeons qu’il complète avec quelques fruits et fleurs. Il ingère environ 1,7 kg de nourriture par jour. La complexité de l’alimentation du Douc est le principal frein à la maintenance de l’espèce en captivité.

Reproduction : Le Douc à pattes rousses vit en groupe d’une dizaine ou d’une quinzaine d’individus avec plus de femelles que de mâles. La femelle a des cycles de reproduction tous les 28 à 30 jours. Après une gestation d’environ 6 mois, elle donne naissance à un seul petit et peut être gestante tous les 2 ans environ. Le mâle atteint sa maturité sexuelle entre 5 et 6 ans alors que la femelle l’atteint entre 3,5 et 5 ans.

Menaces : La déforestation et la diminution de l’habitat du Douc au profit de l’agriculture et de l’expansion des villes sont les principales menaces qui pèsent sur l’espèce. La chasse pour alimenter le commerce des espèces menacées ainsi que la médecine traditionnelle asiatique, qui lui prête des vertus thérapeutiques comme pour de trop nombreuses autres espèces, participent également à la diminution des effectifs.

Population : Inconnue

En parc zoologique : En France, seul le ZooParc de Beauval présentent un groupe de Doucs à pattes rousses. Ils sont arrivés en Novembre 2020 en provenance d’un zoo thaïlandais.

Le saviez-vous ? Le Douc à pattes rousses est un primate très agile capable d’effectuer des bonds pouvant aller jusqu’à 6 mètres de long entre deux branches ou entre deux arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *