© ZooParc de Beauval
© ZooParc de Beauval
Actualités

Un bébé Douc est né au ZooParc de Beauval

Les Doucs du ZooParc de Beauval, arrivés en novembre 2020 en provenance du Zoo de Bangkok en Thaïlande, voient déjà leur groupe s’agrandir d’une petite tête avec la naissance d’un bébé.

Le petit Douc est né le 8 janvier dernier, quelques jours après l’installation du groupe au sein du nouveau dôme équatorial. Le sexe du petit n’est semble-t-il pas encore connu. La mère, prénommée Thi-Waï, et son petit se portent à merveille. Ce dernier fait preuve de curiosité et est déjà très actif. L’une des autres femelles prend part également à l’élevage du petit, notamment pour l’épouillage, comme dans la nature où il n’est pas rare d’observer ce genre de comportement. La mise bas a eu lieu sans encombre dans la nuit. Après la naissance, le petit est léché pour être nettoyé et séché puis il s’accroche au ventre de sa mère. Âgé de 3 semaines, son pelage n’est pas similaire à celui des adultes, mais il arbore déjà de belles couleurs peu communes avec un visage gris/noir, un corps blanc, des pattes rousses et de jolies cernes orangées sous les yeux.

Pour les équipes du Zoo de Beauval, il s’agit d’un grand événement : « C’est une grande joie d’accueillir ce nouveau-né à Beauval quand on mesure la forte menace qui pèse sur ces primates dans leur milieu naturel en Asie du Sud-Est« , peut-on lire dans la publication du parc au sujet de cette naissance. Thi-Waï n’est pas la seule femelle du groupe (composé de 4 femelles et d’un mâle, père du petit) à être arrivée gestante puisque deux autres pourraient mettre bas dans les jours voire semaines à venir. Pour rappel, le ZooParc de Beauval est le seul zoo français a accueillir cette espèce et le second en Europe, après le parc zoologique de Chleby en République Tchèque.

Le Douc à pattes rousses (autre nom du langur Douc) est désormais classé En danger critique d’extinction (CR) sur la liste rouge de l’UICN. A l’état naturel, il vit en Asie du Sud-Est notamment au Laos et au Viêtnam. On le retrouve dans les forêts tropicales humides où la déforestation de son habitat et la chasse constituent les principales menaces qui pèsent sur l’espèce. La médecine traditionnelle asiatique participent également à la diminution des effectifs et certains individus sont même capturés pour devenir des animaux de compagnie.

Pour l’instant, le ZooParc de Beauval est encore fermé au public. La date de réouverture du parc et de ses hôtels est fixée au 15 février 2021, mais elle est susceptible d’être une nouvelle fois reportée. Retrouvez le point sur les réouvertures des parcs zoologiques dans cet article pour ne manquer aucune date, il est mis à jour régulièrement.

Retrouvez l’article concernant l’arrivée des Doucs à Beauval en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *