© Nature et Zoo
Mammifères

Éléphant d’Asie

> Généralités

Avec un poids avoisinant les 5 tonnes, l’éléphant d’Asie est moins imposant que son cousin africain qui, lui, peut atteindre les 7 tonnes.

D’autres caractéristiques le distinguent cependant de l’éléphant d’Afrique : des oreilles plus petites, un dos bombé, 4 ongles aux pattes arrière et un seul appendice au bout de la trompe.

De plus, le crâne de l’éléphant d’Asie forme 2 bosses proéminentes, alors que celui de l’éléphant d’Afrique n’en forme qu’une seule.

> Répartition et habitat

Autrefois répandu sur tout le continent asiatique, l’éléphant d’Asie n’occupe plus aujourd’hui qu’un territoire réduit et morcelé s’étendant de l’Inde à Sumatra, en passant par le Népal, la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge, le Laos, le Sri Lanka et l’Indonésie. Trois sous-espèces sont à ce jour reconnues : 

  • L’éléphant indien (Elephas maximus indicus) qui vit en Asie continentale ;

  • L’éléphant du Sri Lanka (Elephas maximus maximus) ;

  • L’éléphant de Sumatra (Elephas maximus sumatrensis).

L’éléphant d’Asie fréquente les forêts tropicales humides et les savanes arborées, ce qui explique qu’il a un plus petit gabarit et des plus petites oreilles que son cousin africain, qui lui habite les savanes ouvertes.

> Régime alimentaire

L’éléphant d’Asie consacre 16 à 18 heures de sa journée à se nourrir d’herbes, de feuillages, de branches, d’écorces, de racines et de fruits. Il peut en ingurgiter jusqu’à 150 à 200 kg quotidiennement !

Il doit également boire beaucoup d’eau, raison pour laquelle il reste toujours à proximité d’un point d’eau.

> Vie sociale et reproduction

Tout comme son cousin africain, l’éléphant d’Asie vit en troupeaux dirigés par la femelle la plus âgée, appelée la « matriarche ».

Après une gestation de 22 mois en moyenne, la femelle met au monde un unique petit, pesant déjà une centaine de kilos ! À sa naissance, l’éléphanteau ne sait pas se servir de sa trompe. Il va donc téter sa mère directement avec sa bouche, et ce pendant 3 à 4 ans.

Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle entre 12 et 14 ans, âge où les mâles sont chassés du groupe pour mener ensuite une vie de célibataires. Les femelles, quant à elles, passeront toute leur vie dans leur troupeau natal.

> Menaces et conservation

L’éléphant d’Asie est, comme son cousin africain, menacé par le braconnage pour ses défenses constituées d’ivoire, qui se revendent très chères sur le marché de la médecine traditionnelle asiatique.

Ce colosse subit également la destruction et la fragmentation de son habitat naturel au profit de l’expansion urbaine et agricole. S’attaquant parfois aux cultures, l’éléphant d’Asie est aussi à l’origine de conflits avec les populations locales.

On estime à moins de 50 000 individus la population de l’espèce, cette dernière étant classée « En danger d’extinction » (EN) sur la liste rouge de l’UICN.

> En parc zoologique

L’éléphant d’Asie est aujourd’hui moins représenté que son cousin africain dans les zoos français. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui hébergent des éléphants d’Asie.

L’espèce fait l’objet d’un Programme Européen pour les Espèces menacées (EEP), géré par le Zoo de Rotterdam, aux Pays-Bas.

 

Articles similaires