Mammifères

Lycaon

> Généralités

Également appelé chien sauvage d’Afrique, le lycaon est un canidé africain facilement reconnaissable à son pelage bariolé de noir, de blanc et de roux, sa queue blanche et ses grandes oreilles arrondies garnies de poils, lui servant à réguler sa température corporelle.

Il n’existe pas deux individus semblables car chaque lycaon possède son propre pelage. Ce dernier, formé de taches irrégulières, lui a valu le surnom de « loup peint ».

> Répartition et habitat

Le lycaon est répandu à travers toute l’Afrique subsaharienne, du Sénégal à l’Afrique du Sud, en passant par le Tchad, le Kenya, la Tanzanie, le Zimbabwe, le Mozambique, le Botswana ou encore la Namibie. 

Il fréquente des milieux ouverts tels que les savanes, les plaines semi-désertiques et les bois clairs.

> Régime alimentaire

Le lycaon chasse en meute, ce qui lui permet de s’attaquer principalement à des grosses proies comme des zèbres, des gnous, des impalas et autres antilopes, des gazelles et des phacochères. Il arrive parfois que la proie pèse près de 300 kg ! Il peut aussi se rabattre sur des animaux de plus petite taille, tels que des lapins.

Les lycaons ont une technique de chasse très efficace. Dans un premier temps, ils repèrent leur cible, le plus souvent par la vue, puis le mâle alpha lance l’assaut et la poursuite commence. Animaux endurants, du fait de leurs capacités respiratoires importantes et d’un gros cœur, ces canidés peuvent poursuivre leur proie sur plusieurs kilomètres, à une vitesse de 25 à 60 km/h, avant qu’elle ne s’épuise. Cette endurance compense la relative petite taille du carnivore. Les membres de la meute sont très organisés et peuvent se séparer pour tenter d’encercler la proie, qu’ils commenceront à dévorer avant même qu’elle ne soit morte. Cela fait du lycaon le grand carnivore ayant le taux de réussite à la chasse le plus élevé !

Après la chasse, la nourriture est partagée entre tous les individus du clan, y compris ceux qui n’y ont pas participé. Les jeunes sont prioritaires et mangent même avant les dominants. Les plus faibles et les malades sont nourris par leurs congénères avec de la viande régurgitée.

> Vie sociale et reproduction

Le lycaon est un animal très sociable, vivant au sein d’une meute pouvant atteindre 30 à 40 individus. L’organisation sociale de la meute est d’un type rare, puisqu’il existe une hiérarchie dominante pour chaque sexe, c’est-à-dire un mâle dominant et une femelle dominante. Le couple alpha est le seul à pouvoir se reproduire. Cependant, il règne une forme de solidarité et de cohésion au sein du groupe, les conflits étant relativement rares.

Après une gestation de 2 à 3 mois, la femelle met au monde une portée qui peut comprendre de 6 à 20 chiots nus et aveugles. Leur mère les allaite pendant 1 à 3 mois, période durant laquelle elle est nourrie par régurgitation par les autres membres de la meute. Ensuite, jusqu’à leur 1 an, les petits sont à leur tour nourris de viande régurgitée par l’ensemble des adultes, qui veillent en permanence sur eux.

Les femelles atteignent leur maturité sexuelle avant les mâles, vers 20 à 22 mois, et quittent généralement le groupe vers 2 ans et demi. Les mâles, quant à eux, sont matures de 2 à 5 ans et restent souvent unis en fratrie.

> Menaces et conservation

De nombreuses menaces pèsent sur le lycaon. Méconnu, craint et ayant une très mauvaise réputation (à l’instar des hyènes), ce canidé a été massivement massacré en Afrique durant de très nombreuses années. Aujourd’hui, bien que protégé, il est encore persécuté par les éleveurs de bétail et tué accidentellement par les véhicules.

Il souffre aussi de la dégradation et de la fragmentation de son habitat, ainsi que des maladies transmises par les chiens domestiques, telles que la rage ou la maladie de Carré. 

À l’heure actuelle, les populations sont estimées à moins de 3 000 individus sauvages, alors qu’on en dénombrait pas moins de 100 000 au début du XXème siècle, où il n’était pas rare d’observer des meutes de plus de 100 individus. Cela fait du lycaon l’un des carnivores les plus menacés d’Afrique.

L’espèce est actuellement classée « En danger d’extinction » (EN) sur la liste rouge de l’UICN.

> En parc zoologique

Le lycaon est aujourd’hui présent dans une dizaine de zoos en France. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui hébergent des lycaons.

L’espèce fait l’objet d’un Programme Européen pour les Espèces menacées (EEP), géré par le Zoo de Dvůr Králové, en République tchèque.

 

Articles similaires