Bébé gorille © Espace Zoologique de Saint-Martin-la-Plaine
© Espace Zoologique de Saint-Martin-la-Plaine
Actualités

Naissance d’une femelle gorille à l’Espace Zoologique de Saint-Martin-la-Plaine

L’Espace Zoologique de Saint-Martin-la-Plaine a eu l’immense plaisir d’annoncer la naissance d’une petite femelle gorille née le 18 novembre 2020.

Le dixième gorille à naître à Saint-Martin-la-Plaine

Le bébé gorille est une petite femelle, elle s’appelle Yzia et elle est née le 18 novembre 2020. C’est le dixième petit gorille à naître à Saint-Martin-la-Plaine et le deuxième pour Gypsy, sa mère, elle-même née au parc. Cette dernière avait donné naissance à une autre femelle, Xia, en janvier 2019 mais celle-ci est décédée quelques mois plus tard, sans doute par un geste accidentel de son père. Cette tragédie avait beaucoup affecté les équipes du parc qui se concentrent désormais sur cette nouvelle naissance pour donner toutes ses chances à la petite Yzia. Gypsy prend soin de sa nouvelle petite, son caractère n’a pas changé et elle est toujours timide. « Elle affectionne particulièrement l’arrière et la hauteur de sa serre, surtout en hiver lorsque les sorties extérieures sont rares en raison des températures ». Likalé, le père, est pour sa part très calme et s’intéresse grandement à Yzia.

Une bonne nouvelle pour le Programme d’Elevage Européen (EEP)

« Une nouvelle fois, nous sommes heureux qu’il s’agisse d’une femelle : les gorilles vivent en groupes composés d’un mâle dominant et de plusieurs femelles, elles sont donc très précieuses pour le Programme d’élevage Européen (EEP) », peut-on lire dans la publication du parc sur sa page Facebook. En effet, comme dans le milieu naturel, les gorilles répartis dans les différents parcs zoologiques européens vivent en harem. Pour que certains parcs puissent se concentrer sur la reproduction de l’espèce, il est très important que d’autres présentent des groupes composés exclusivement de mâles, comme au ZooSafari de Thoiry par exemple qui héberge 4 mâles depuis 2020. Il s’agit d’un système similaire à celui du milieu naturel puisque lorsqu’un jeune quitte son groupe, il est fréquent qu’il rejoigne d’autres mâles pour former un groupe de célibataires.

Une sous-espèce en danger dans son milieu naturel

Il existe 2 espèces chez le gorille : le gorille de l’Ouest et le gorille de l’Est, chacune composée de deux sous-espèces. Comme dans tous les parcs zoologiques européens, le Zoo de Saint-Martin-la-Plaine héberge des gorilles des plaines de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla), une sous-espèce de gorille de l’Ouest classée En danger critique d’extinction (CR). On estime qu’il resterait environ 300 000 individus dans la nature où les populations sont toujours en diminution. Plusieurs facteurs entrainent ce recul du nombre de gorilles dont le braconnage et la chasse ; ils sont tués pour leur viande mais aussi pour alimenter la médecine traditionnelle du monde entier. La perte de leur habitat au profit de l’agriculture ou de la construction de route, le commerce d’animaux sauvages ainsi que plusieurs maladies infectieuses dont sont victimes les gorilles, font que leurs populations peinent à augmenter.

Pour l’instant, comme tous les autres zoos en France, l’Espace Zoologique de Saint-Martin-la-Plaine est fermé au public et ce jusqu’à nouvel ordre. Retrouvez dans cet article le point sur les réouvertures des zoos en fonction des dates annoncées. La petite Yzia attendra donc avant de pouvoir rencontrer les premiers visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *