© Zoo d'Amnéville
© Zoo d'Amnéville
Actualités

Un rhinocéros blanc voit le jour au Zoo d’Amnéville

Un petit rhinocéros blanc est né au Zoo d’Amnéville le 6 octobre dernier après une gestation d’environ 16 mois.

Une naissance express

Mosl, c’est le nom donné au petit rhinocéros blanc né au Zoo d’Amnéville le 6 octobre 2021 aux alentours de 10h30. Il s’agit du cinquième rhinocéros blanc à voir le jour au Zoo d’Amnéville depuis 2003 et l’arrivée de l’espèce au parc. Une naissance d’une extrême rapidité puisqu’elle n’a duré qu’une quinzaine de minutes ! C’est un événement très attendu du côté des soigneurs, la femelle ne donne naissance qu’à un seul petit après une gestation d’environ 16 mois. À la naissance, le petit Mosl pesait déjà près de 50 kg, il se porte aujourd’hui très bien et il ne lui a fallu que quelques heures pour se tenir debout sur ses quatre pattes et découvrir son environnement. Sa mère, Tala, est âgée de 21 ans et n’en est pas à son premier petit. En 2017, elle avait donné naissance à Timbo, également au Zoo d’Amnéville, partit en 2020 vers le Zoo d’Anvers. « Elle est protectrice et le guide pour la tétée, indique Sébastien, soigneur au parc. Il est déjà visible par le public et rejoindra le groupe dans les semaines à venir. »

Le bébé rhinocéros est également devenu un symbole et une fierté pour le département de la Moselle. « C’est avec beaucoup de fierté que j’accueille l’évènement rare que constitue la naissance d’un petit rhinocéros qui de surcroit devient un ambassadeur de la marque MOSL, réagit Patrick Weiten, Président du Département de la Moselle et de Moselle Attractivité. Ce petit rhinocéros, qui ne manquera pas d’attirer de nombreux visiteurs, a tous les attributs du parfait ambassadeur du territoire : il est né en Moselle et aura, à n’en pas douter, du caractère et une force sans limite ! »

Une bonne nouvelle pour l’espèce

C’est une excellente nouvelle pour les rhinocéros blancs qui font l’objet d’un Programme d’Elevage Européen (EEP) auquel participe le Zoo d’Amnéville mais aussi plusieurs autres zoos français. Ce programme permet l’échange des individus entre les parcs animaliers pour favoriser le mixage du patrimoine génétique et participer à leur conservation. L’espèce est classée « Quasi menacée » (NT) sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Malheureusement, le rhinocéros blanc est menacé dans son milieu naturel. Il est notamment chassé et braconné pour sa corne, revendue à prix d’or (parfois plus chère que l’or) et utilisée dans la médecine traditionnelle asiatique. On estime qu’il reste un peu plus de 20 000 rhinocéros blancs du Sud dans le monde, la sous-espèce du rhinocéros blanc du Nord ayant déjà quasiment disparue. Mais des centaines d’entre eux sont encore tués chaque année. Cette naissance participe à la conservation ex-situ (hors du milieu naturel) du rhinocéros blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *