Reptiles

Basilic vert

> Généralités

Le basilic vert est un lézard d’assez petite taille au corps fin de couleur vert émeraude et parsemé de petites taches bleu turquoise, possédant une longue queue et des pattes arrière palmées. Les deux sexes sont dotés d’une crête sur la tête mais seul le mâle en possède deux autres sur le dos et la queue.

Ce reptile est doté d’une incroyable faculté, celle de courir sur l’eau ! En effet, pour fuir un danger, le basilic vert se laisse tomber dans une rivière ou une mare depuis la branche où il se reposait, et se met à courir sur l’eau à la vitesse de 10 km/h ! Un exploit qu’il réalise en position bipède, uniquement à l’aide des pattes postérieures palmées et de la queue dont les mouvements créent une petite vague porteuse.

Les individus légers peuvent parcourir jusqu’à 20 mètres de cette façon tandis que les plus lourds coulent après une courte distance. En comparaison, un être humain devrait courir à plus de 100 km/h et avoir des muscles surpuissants pour égaler l’incroyable talent du basilic vert, qui est ainsi surnommé le « lézard Jésus-Christ ».

> Répartition et habitat

Le basilic vert se rencontre dans quelques pays d’Amérique centrale, à savoir le Honduras, le Nicaragua, le Costa Rica et le Panama.

Il fréquente les forêts tropicales où il affectionne les arbres en bordure de cours d’eau dans lesquels il plonge lorsqu’il se sent menacé.

> Régime alimentaire

Le basilic vert se nourrit principalement d’insectes et de divers petits invertébrés, mais également de plus grosses proies comme des grenouilles, des poissons, des lézards, des petites tortues et des oiseaux.

Omnivore, il complète son régime alimentaire avec des fruits, des baies, des feuilles et des graines.

> Vie sociale et reproduction

Le basilic vert peut se reproduire toute l’année. Il est ovipare, même si l’on a déjà pu observer des cas de parthénogénèse, la femelle se reproduisant sans l’intervention d’un mâle.

L’espèce est polygame et la femelle pond entre 5 et 20 œufs dans un trou d’environ 20 cm qu’elle creuse dans la terre ou le sable et qu’elle recouvre ensuite.

Après une incubation d’environ 70 jours à 30°C, les petits éclosent et mesurent alors entre 10 et 12 cm. Ils pourront se reproduire dès l’âge de 10 mois.

> Menaces et conservation

Le basilic vert subit la perte et la dégradation de son habitat naturel, dues à la déforestation (au profit de l’expansion urbaine et agricole), au changement climatique et aux catastrophes naturelles.

Il n’est cependant pas considéré comme menacé d’extinction, l’espèce étant classée en « Préoccupation mineure » (LC) par l’UICN.

> En parc zoologique

Le basilic vert est un reptile aujourd’hui présenté dans quelques zoos français. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui hébergent des basilics verts.

L’espèce ne fait l’objet ni d’un Programme Européen pour les Espèces menacées (EEP), ni d’un Stud-Book Européen (ESB).

Articles similaires