© Florian Daniel
Oiseaux

Ibis rouge

> Généralités

L’ibis rouge est sans doute l’une des espèces d’ibis les plus connues à ce jour. Il est très facilement reconnaissable à son plumage presqu’entièrement rouge vif, seules les extrémités de ses ailes étant bleu noir.

Ce superbe oiseau se caractérise aussi par un long bec fin légèrement incurvé vers le bas, ainsi que des pattes partiellement palmées.

À savoir que la couleur du plumage peut varier selon les populations, la saison et la nourriture.

> Répartition et habitat

L’ibis rouge se rencontre essentiellement dans les régions côtières du nord de l’Amérique du Sud, de la Colombie au Brésil en passant par le Venezuela et la Guyane. Une présence rare et occasionnelle est parfois observée en Amérique centrale ainsi qu’au sud des États-Unis.

Cet oiseau fréquente une grande variété d’habitats inféodés aux milieux aquatiques : vasières, lagunes littorales, mangroves, marécages… Il est également présent dans tous les estuaires des grands cours d’eau. 

> Régime alimentaire

L’ibis rouge est un oiseau principalement piscivore et insectivore. Il se nourrit de diverses proies aquatiques, en particulier des crustacés, des mollusques, des petits poissons ainsi que des insectes et leurs larves. Il ajoute parfois à son menu des grenouilles ou des petits serpents !

L’ibis rouge capture ses proies en fouillant la vase à l’aide de son long bec incurvé qu’il peut enfoncer dans le sol. Les crustacés qu’il consomme contiennent des caroténoïdes, pigments qui donnent cette couleur rouge vif à l’oiseau.

> Vie sociale et reproduction

L’ibis rouge est un oiseau extrêmement sociable qui vit en vastes colonies pouvant compter plusieurs milliers de couples. Ces dernières peuvent parfois se mélanger à d’autres espèces d’ibis ou des hérons.

Cet oiseau vivement coloré est polygame. Le mâle tente de séduire plusieurs partenaires par le biais de longues parades nuptiales ponctuées de lissages et frottements de plumes. Il peut également s’attaquer à l’une d’elles si celle-ci décide de quitter son aire de parade !

Le nid d’un couple d’ibis rouges est formé de petites plateformes de branches sur lesquelles la femelle va pondre entre 3 et 5 œufs. Les deux parents s’alternent durant la couvaison de ces œufs pendant une vingtaine de jours en moyenne. 

À leur naissance, les oisillons sont vêtus d’un fin duvet blanc, recouvert par la suite de plumes grises. Ils prendront leur premier envol vers l’âge d’un mois mais dépendront encore de leurs parents durant six semaines supplémentaires. Les jeunes ibis ne revêtiront leur plumage rouge vif qu’à partir de l’âge adulte, soit entre 2 et 3 ans.

> Menaces et conservation

Actuellement, l’ibis rouge est une espèce encore très répandue sur l’ensemble de son aire de répartition. Il n’est donc pas considéré comme menacé de disparition, l’UICN le classant en « Préoccupation mineure » (LC).

Cependant, ce magnifique oiseau fait face à plusieurs menaces, la principale étant l’assèchement des zones humides. De plus, il est parfois chassé pour sa chair, ses œufs et ses plumes, destinés principalement aux touristes. 

Il arrive également que des ibis rouges meurent intoxiqués par des métaux lourds, comme le plomb et le mercure, qui s’accumulent dans les animaux aquatiques dont il se nourrit.

> En parc zoologique

L’ibis rouge est l’espèce d’ibis la plus répandue dans les zoos de France. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent des ibis rouges.

L’espèce ne fait l’objet ni d’un Programme Européen pour les Espèces menacées (EEP), ni d’un Stud-Book Européen (ESB).

Articles similaires