Guépard
Mammifères

Guépard

Présentation : Le guépard est un félin qui a la réputation d’être le mammifère terrestre le plus rapide du monde. Son pelage est parsemé de petites tâches noires, il est haut sur pattes et possède un corps très fin, adapté à la course rapide.

Nom Scientifique : Acinonyx jubatus

Classe : Mammifère

Ordre : Carnivore

Famille : Félidé

Sous-famille : Féliné

Taille : Entre 65 et 95 cm au garrot et de 120 à 150cm de long

Poids : De 30 à 75 kg, le mâles étant plus lourds que les femelles.

Longévité : Entre 10 et 15 ans dans la nature et jusqu’à 20 ans en captivité

Habitat : Il existe 5 sous-espèces chez le guépard :

  • Acinonyx jubatus jubatus, guépard le plus connu répartit entre l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe et le Malawi. Il est classé Vulnérable (VU).
  • Acinonyx jubatus fearonii, répartit en Afrique de l’Est au Kenya, en Ouganda et en Somalie. Lui aussi est classé Vulnérable (VU).
  • Acinonyx jubatus hecki, que l’on rencontre dans le Nord-Ouest du continent africain et qui est classé En danger critique d’extinction (CR).
  • Acinonyx jubatus soemmeringii, qui vit entre la Somalie et le Tchad. Il est classé En danger critique d’extinction (CR).
  • Acinonyx jubatus venaticus, le guépard asiatique qui ne se rencontre plus qu’en Iran et ponctuellement en Irak. Il est malheureusement lui aussi classé En danger critique d’extinction (CR).

Alimentation : Le guépard est exclusivement carnivore et chasse des animaux de tailles moyennes (impalas, gazelles, lièvres, oiseaux) et peu s’attaquer à de jeunes gnous. Il s’approche doucement de sa proie et une fois à bonne distance (environ 50 mètres), il accélère brutalement et peut atteindre une vitesse supérieure à 100 km/h. Il a un taux de réussite de 50% et ne peut courir à cette vitesse que durant quelques secondes, après quoi il s’épuise et abandonne sa proie.

Reproduction : La femelle vit seule et les mâles peuvent vivre en groupe (souvent des fratries). Les accouplements ont lieu toute l’année et la gestation dure en moyenne 90 jours. La femelle met bas entre 2 et 4 petits mais jusqu’à 70% d’entre eux n’atteignent pas l’âge adulte, victime des autres prédateurs (lions, hyènes, etc). Les petits possèdent une sorte de crinière qui part du cou et qui suit la colonne vertébrale. On suppose qu’elle est un atout pour rester camouflé dans la savane. Le sevrage intervient entre 3 et 6 mois mais les petits restent auprès de leur mère jusqu’à 20 mois.

Menaces : Le braconnage est une des principales causes de leur disparition, les plus jeunes guépards sont capturés pour devenir des animaux de compagnie. Ils entrent également en conflit avec les humains qui petit à petit, grignotent leur habitat au profit de l’élevage ou de l’expansion du réseau routier. L’un des principaux problèmes chez le guépard, c’est le patrimoine génétique. Il est extrêmement pauvre car il y a un fort taux de consanguinité ce qui a pour effet une mortalité plus élevé chez les jeunes, des problèmes dans la qualité du sperme ou encore une surexposition à des maladies infectieuses, ce qui rend les populations de guépards extrêmement fragiles.

Population : Estimée à environ 7500 guépards dans la Nature.

En parc zoologique : En France, de nombreux parcs zoologiques présentent des guépards tels que le CERZA, le Parc des Félins, le Bioparc de Doué-la-Fontaine, le ParcZoo du Reynou ou encore le Safari de Peaugres. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent des guépards.

Le saviez-vous ? Dès le 4eme siècle, le guépard était domestiqué puis utilisé pour la chasse. C’est le cas par exemple de Guillaume le Conquérant qui les utilisait comme des lévriers pour la chasse à courre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *