orang-outan
Mammifères

Orang-outan

En danger critique

Présentation : L’orang-outan est un primate de la famille des hominidés, au même titre que l’Homme avec qui il partage environ 97 % de son patrimoine génétique.

Nom Scientifique : Pongo pygmaeus et Pongo abelii

Classe : Mammifère

Ordre : Primate

Famille : Hominidé

Sous-Famille : Ponginé

Taille : De 95 à 100 cm de hauteur pour un mâle et de 75 à 85 cm pour une femelle

Poids : Jusqu’à 85 kg pour un mâle et de 30 à 45 kg pour une femelle

Longévité : De 30 à 40 ans environ

Habitat : Il existe donc deux espèces d’orang-outan ; l’orang-outan de Bornéo et l’orang-outan de Sumatra.

  • L’orang-outan de Bornéo (Pongo pygmaeus) vit dans les forêts tropicales de l’île de Bornéo où il évolue dans les arbres en plaines comme en régions montagneuses (jusqu’à 2000 mètres d’altitude).
  • L’orang-outan de Sumatra (Pongo abelii) vit dans le même type d’habitat mais sur l’île de Sumatra.

Une troisième espèce a été décrite en 2017, l’orang-outan de Tapanuli (Pongo tapanuliensis), qui tire son nom de sa région d’origine située au Nord de l’île de Sumatra, mais il existe peu d’études à son sujet.

Alimentation : L’orang-outan étant arboricole, il se nourrit de feuilles, de fleurs, de fruits, d’insectes, d’œufs et parfois de petits mammifères. On a même observé récemment des orangs-outans s’exercer à la pêche !

Reproduction : L’orang-outan vit en groupe familiaux composés d’un mâle dominant et de plusieurs femelles avec leurs petits. Il n’y a pas de période de reproduction spécifique, il se reproduit toute l’année. La femelle donne naissance à un seul petit après une gestation d’environ 250 jours et elle aura au maximum 4 à 5 petits au cours de sa vie. Le petit va rester auprès de sa mère durant au moins 6 ans et il atteindra sa maturité sexuelle entre 7 et 10 ans (15 ans pour une femelle).

Menaces : La principale menace qui pèse sur l’orang outan est évidemment la déforestation. La forêt primaire est peu a peu remplacée par des zones urbaines ou des cultures de théiers et de palmiers à huile qui réduisent et fragmentent drastiquement les territoires des orangs-outans. Le braconnage représente également une menace mais aussi la capture des jeunes pour en faire des animaux de compagnie et alimenter le marché lucratif du trafic d’espèces menacées. Si aucune mesure concrète n’est prise, les populations d’orangs-outans disparaîtront à l’état sauvage d’ici à 50 ans.

Population : On estime la population d’orang-outan à moins de 15 000 individus à Sumatra et environ 100 000 à Bornéo.

En parc zoologique : En France, il est possible d’observer des orangs-outans entre autres au Zoo de La Palmyre, à la Ménagerie du Jardin des Plantes, au Zoo du Bassin d’Arcachon, au ZooParc de Beauval ou encore au Zoo de la Boissière du Doré. Découvrez la liste des parcs zoologiques présentant des orangs-outans.

Le saviez-vous ? En Malais et Indonésien, le mot « orang-outan » signifie « homme de la forêt » et d’après les légendes locales, il s’agirait d’un homme transformé en animal et doué de parole. Il garderait le silence afin de ne pas être forcé à travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *