© dr
© dr
Oiseaux

Outarde canepetière

Présentation : L’outarde canepetière est un oiseau de taille moyenne que l’on rencontre surtout en Europe mais qui est très difficile à observer.

Nom Scientifique : Tetrax tetrax

Classe : Oiseau

Ordre : Otidiforme

Famille : Otididé

Taille : Entre 40 et 45 cm de long pour une envergure allant jusqu’à 100 cm

Poids : De 700 g à 1 kg

Longévité : De 8 à 10 ans à l’état sauvage

Habitat : L’Outarde canepetière vit naturellement dans les steppes semi-arides, pâtures, cultures de céréales ou encore les prairies. Elle favorise les terrains dégagés avec une végétation relativement haute. On la rencontre dans la péninsule ibérique, en France, en Italie jusqu’au Maroc mais aussi en Russie et au Kazakhstan

Alimentation : Elle se nourrit d’insectes (coléoptères, chenilles) et de végétaux (légumineuses sauvages, luzerne, colza).

Reproduction : La période de reproduction de l’outarde canepetière s’étale d’avril à juin. La femelle pond entre 2 et 6 œufs dans un nid confectionné au sol, souvent placé dans un trou. L’incubation dure de 20 à 22 jours et bien souvent, tous les œufs n’éclosent pas. Les petits sont nidifuges et quitteront leur nid vers l’âge de 3 à 4 semaines. La maturité sexuelle est atteinte vers 1 an pour les femelles et 2 ans pour les mâles.

Menaces : Aujourd’hui protégée, l’outarde canepetière a subi une chasse intensive durant plusieurs années ce qui a conduit l’espèce à fortement décliner. Désormais, c’est la modification des techniques de cultures, l’intensification de l’agriculture ainsi que l’utilisation de pesticides qui menacent les outardes. Les chats domestiques et les renards représentent également des prédateurs pour elles.

Population : Estimée entre 122 000 et 240 000 individus

En parc zoologique : En France, un programme de conservation et de réintroduction est mené par plusieurs parcs zoologiques. On peut rencontrer l’outarde canepetière à la Réserve Zoologique de la Haute-Touche, à la Ménagerie du Jardin des Plantes, à Zoodyssée et au Parc des Oiseaux. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent cette espèce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *