© Zoo d'Amiens
Actualités

Quatre chouettes de l’Oural nées au zoo d’Amiens sélectionnées pour une réintroduction

Quatre petites chouettes de l’Oural, nées durant le confinement au zoo d’Amiens, ont été sélectionnées pour participer à un programme de réintroduction dans le Parc national des forêts de Bavière en Allemagne.

Les quatre petites chouettes sont nées le 24 avril dernier, en plein confinement alors que le zoo d’Amiens était fermé, comme tous les parcs zoologiques de France. C’est l’association Allemande VLAB (Association pour la conservation des paysages et la protection des espèces en Bavière) qui a sélectionné ces individus captifs afin de renforcer la population sauvage d’une forêt du Sud-Est de l’Allemagne.

Les petits partiront le 15 juillet prochain, ils seront alors sevrés depuis déjà plusieurs semaines et ils prendront la route du Parc National de la forêt Bavaroise, entre l’Allemagne et la République-Tchèque. « Réintroduire dans le milieu naturel un animal né en captivité est une opération aussi rare que délicate », peut-on lire sur le site du zoo d’Amiens. Cette réintroduction est possible car les chouettes sont encore jeunes et que l’équipe du parc a fait le nécessaire pour qu’elles ne soient pas imprégnées par l’Homme, l’élevage a été entièrement réalisé par les parents, de façon naturelle.

La chouette de l’Oural se rencontrait auparavant dans les forêts montagnardes de Bohême et de Bavière orientale. A cause de l’empreinte de l’être humain sur cette région et de l’exploitation de la forêt, elle a totalement disparue dans la première moitié du XXe siècle. Elle était également considérée comme un prédateur nuisible et a été très longtemps chassée. La VLAB qui mène un programme de réintroduction de la chouette de l’Oural dans son habitat naturel avec succès, a choisi la Parc National des forêts bavaroises pour y parvenir. « D’une superficie de 24 000 hectares il s’agit de l’une des plus grandes aires protégées d’Europe. Elle abrite en son sein les espèces emblématiques de la biodiversité européenne : ours, loups, lynx, bisons et autres grands herbivores… 4000 hectares sont d’ailleurs interdit d’accès au public. »

L’image contient peut-être : oiseau et plein air
Une des chouettes qui partira le 15 juillet prochain direction l’Allemagne © Zoo d’Amiens

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet du zoo d’Amiens.

Articles similaires