Tromso ours polaire © Zoo d'Amnéville
© Zoo d'Amnéville
Actualités

Décès de Tromso, l’ours polaire du Zoo d’Amnéville

Le Zoo d’Amnéville a annoncé ce lundi le décès de Tromso, le dernier ours polaire du parc.

Tromso avait plus de 34 ans, ce qui en faisait le doyen des ours polaires dans les zoos français selon la direction du parc. Il est mort le 4 mars dernier dans son sommeil, après plusieurs mois dans un état de santé qui inquiétait ses soigneurs. « Tromso qui était sous surveillance, a passé une journée parfaitement normale avant de rentrer dans sa loge en fin de journée comme à son habitude, il a mangé son poulet et s’est endormi paisiblement », peut-on lire dans la publication du parc sur Facebook.

Cela faisait plusieurs semaines que les équipes du parc étaient aux petits soins de celui qui était considéré comme un animal emblématique au Zoo d’Amnéville. Son état se dégradait, montrant des signes de vieillesse et de faiblesse et une baisse d’activité. En fin d’année, les vétérinaires avaient décidé d’endormir Tromso pour réaliser plusieurs examens et l’opérer d’un mélanome. Une intervention délicate au vu de son état, mais à laquelle il s’était remis. « L’autopsie a révélé un certain nombre de métastases pulmonaires dues au mélanome qui lui avait été retiré lors de son opération en novembre ».

Le 28 février, nous vous donnions des nouvelles de Tromso, dont l’état général témoignait d’un regain de vigueur ces…

Publiée par Zoo d'Amnéville sur Lundi 8 mars 2021

Cette disparition a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux avec de nombreux mots pour Tromso et des messages de soutien au personnel du parc. « Nos pensées vont à nos incroyables équipes de soigneurs et de vétérinaires qui ont œuvré avec cœur et professionnalisme pour offrir à Tromso un accompagnement digne de cet animal charismatique, timide et attachant », indique le zoo dans sa publication.

Tromso avait passé plus de 20 ans en Moselle et avait atteint un âge honorable pour un ours polaire, dont l’espérance de vie est comprise entre 15 et 30 ans. Il a débarqué au Zoo d’Amnéville avec son frère Olaf en 1999. Ils sont tous les deux arrivés de Berlin, en Allemagne où ils sont nés en 1987. Tromso était seul depuis le décès de son frère en juillet 2018, qui souffrait d’arthrose et d’insuffisance respiratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *