© La Ferme aux Crocodiles
© La Ferme aux Crocodiles
Reptiles

Tortue à nez de cochon

> Généralités

Seule représentante de son genre, la tortue à nez de cochon est une tortue d’eau douce facilement reconnaissable à son groin proéminent qui lui a valu son nom. Elle se caractérise aussi par une carapace uniformément grise à brun noir recouverte d’une peau fine et coriace. Le dessus de la queue est quant à lui recouvert de grandes écailles dures semblables à celles d’un tatou.

En dehors des tortues de mer, elle est la seule tortue dont les pattes avant ont été transformées en nageoires pour s’adapter à son mode de vie exclusivement aquatique. 

> Répartition et habitat

La tortue à nez de cochon évolue dans les cours d’eau et les marais du sud de la Papouasie Nouvelle-Guinée et du nord de l’Australie. 

Cette tortue affectionne particulièrement les bras de rivière calmes ainsi que les plans d’eau isolés. Même si c’est une tortue d’eau douce, on peut parfois l’apercevoir en mer dans de rares cas.

> Régime alimentaire

La tortue à nez de cochon est omnivore et se nourrit de plantes aquatiques et de fruits tombés dans l’eau, ainsi que de petits poissons, de crustacés et de mollusques tels que des escargots.

Elle débusque ses proies en fouillant le fond vaseux des cours d’eau à l’aide de son groin.

> Vie sociale et reproduction

Même si la tortue à nez de cochon est exclusivement aquatique, les femelles sortent de l’eau à la saison sèche pour pondre sur les berges ou la plage. Elles déposent une quarantaine d’œufs dans un nid qu’elles ont creusé sur les parties hautes des rives. 

Après environ 3 mois d’incubation, les œufs éclosent suite à un manque d’oxygène provoqué par la montée des eaux à la fin de la saison sèche. Les jeunes n’éclosent donc pas sur terre mais dans l’eau. 

> Menaces et conservation

La tortue à nez de cochon est aujourd’hui considérée comme « En danger d’extinction » (EN) par l’UICN. Elle est notamment menacée par la destruction des sites de ponte par le bétail domestique, qui piétine les nids et les œufs des tortues.

Dans son pays d’origine, la tortue à nez de cochon est chassée pour la consommation de sa chair et de ses œufs, très appréciés par les indigènes. Elle est également capturée pour être revendue en tant qu’animal de compagnie.

> En parc zoologique

La tortue à nez de cochon n’est représentée que dans une poignée de zoos en France. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui hébergent des tortues à nez de cochon.

L’espèce ne fait l’objet ni d’un Programme Européen pour les Espèces menacées (EEP), ni d’un Stud-Book Européen (ESB).

Articles similaires