Amphibiens

Axolotl

> Généralités

L’axolotl est une espèce d’amphibien qui s’apparente à une salamandre. Il est « néoténique » ; il reste généralement toute sa vie au stade larvaire.

Très répandu dans le milieu des animaux de compagnie, l’axolotl est pourtant l’un des amphibiens les plus menacés de la planète dans son milieu naturel.

> Répartition et habitat

L’axolotl est endémique du Mexique, il ne vit plus que dans un lac d’eau douce, réduit en différents canaux à proximité de Mexico, le lac Xochimilco, situé à environ 2000 mètres d’altitude. Autrefois il peuplait d’autres lacs de la région mais ces derniers ont été drainés et ont totalement disparu.

> Régime alimentaire

L’axolotl est carnivore, il se nourrit de petits crustacés, de larves, d’alevins, de petits poissons, de têtards et parfois d’insectes.

> Vie sociale et reproduction

Malgré le peu d’études réalisées, on sait qu’à l’état sauvage, l’axolotl se reproduit de mars à juin. Après l’accouplement, la femelle pond entre 100 et 300 œufs qu’elle dépose sur le fond de l’eau ou sur des plantes.

L’incubation dure une quinzaine de jours et à la naissance, les petits sont totalement indépendants. La maturité sexuelle est atteinte vers l’âge d’un an, et l’axolotl reste une larve toute sa vie. On appelle ce phénomène la néoténie. Il arrive très rarement qu’il atteigne la forme adulte.

L’assèchement de son environnement peut le pousser à utiliser ses poumons plutôt que ses branchies et ainsi à sortir petit à petit de l’eau. Il ne survit pas toujours à la métamorphose et si c’est le cas, son espérance de vie s’en trouve sévèrement réduite. La forme adulte de l’axolotl est appelée « amblystome ».

> Menaces et conservation

L’axolotl subit de nombreuses menaces. D’abord la dégradation de son habitat liée à l’urbanisation et à l’introduction d’espèces invasives devenues des prédateurs de l’axolotl ou des concurrents pour l’accès à la nourriture.

Plusieurs lacs ont été totalement drainés pour faire face aux inondations qu’à connu la ville de Mexico ce qui a fait disparaître de nombreux individus. L’axolotl a également été victime de la chasse durant de nombreuses années et la subit encore aujourd’hui. Il a aussi été vendu comme animal de compagnie ou à des laboratoires du fait de ses capacités exceptionnelles.

Son commerce est désormais interdit mais il subsiste encore. Cet amphibien est classé « En danger critique d’extinction » (CR) sur la liste rouge de l’UICN.

> En parc zoologique

L’axolotl est visible dans quelques établissements zoologiques en France. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent des axolotl.

L’espèce ne fait l’objet ni d’un Programme Européen pour les Espèces menacées (EEP), ni d’un Stud-Book Européen (ESB). Seul l’axolotl de Duméril (Ambystoma dumerilii) fait l’objet d’un EEP, géré par le Zoo de Chester, en Angleterre.

Articles similaires