Oiseaux

Toucan toco

Présentation

Le toucan toco est la plus grande et la plus répandue des quelques 40 espèces de toucans existantes actuellement. Il se différencie facilement des autres espèces par son plumage à dominance noire et son énorme bec incurvé de couleur rouge orangé avec une tache noire à son extrémité. Il mesure une vingtaine de centimètres et peut atteindre la moitié de la longueur totale de l’oiseau ! Sa structure alvéolaire, renforcée par un réseau de fibres osseuses, lui assurent légèreté et rigidité. Ce bec possède différentes fonctions : arme de dissuasion, atout de séduction, outil de cueillette des fruits ou encore régulateur de température ! En effet, lors de fortes chaleurs, cet organe très vascularisé permet au toucan de diminuer sa température corporelle.

Habitat

Bien que souvent associé à la forêt tropicale amazonienne, le toucan toco fréquente en réalité des milieux très variés, en général semi-ouverts, telles que les savanes boisées, les lisières de forêts, les clairières ou encore les plantations (cocotiers, canne à sucre, palmeraies). Arboricole, il passe la majeure partie de son temps à la cime des arbres. Un peu gêné par son imposant bec, il préfère se déplacer en sautant de branche en branche et ne vole que pour de grands trajets. Ce toucan se rencontre principalement au nord et à l’est de l’Amérique du Sud, de la Guyane au nord de l’Argentine, en passant par le Brésil, le nord de la Bolivie et le Paraguay. 

Alimentation

Le toucan toco est omnivore à tendance frugivore, c’est-à-dire qu’il se nourrit en grande partie de fruits, de baies et de noix. Pour cela, il utilise son long bec afin de saisir les fruits sur des branches qui ne supporteraient pas son poids. Il les cueille délicatement, avant de basculer sa tête en arrière pour les laisser glisser dans sa gorge. Il est de plus doté d’une langue de 15 cm de long qui l’aide à manipuler les aliments. Cet oiseau peut occasionnellement ajouter à son menu des insectes (notamment des termites, en vol nuptial ou le long des troncs), des araignées, des petits reptiles, des œufs ou encore des oisillons. Il n’est pas farouche et va jusqu’à entrer dans les maisons pour y dérober de la nourriture, sans se soucier des chiens.

Reproduction

Le toucan toco vit en couple au sein d’une petite bande, dans les grands arbres. Les deux partenaires se toilettent mutuellement le plumage et s’échangent de la nourriture. Lors de la période de reproduction, les mâles réalisent des parades nuptiales bruyantes en poussant de nombreux cris et en agitant leur bec coloré dans le but d’attirer les femelles. Une cavité dans un tronc d’arbre sera généralement utilisée en guise de nid et des noyaux de fruits ainsi que des graines régurgitées y seront déposés pour servir de matelas aux futurs œufs.

La femelle pond 2 à 4 œufs une fois par an, que les deux parents couvent à tour de rôle pendant 16 à 20 jours. À leur naissance, les oisillons sont nus et aveugles. Ils sont nourris d’insectes et de fruits par leurs parents. Leur plumage apparaît au bout d’un mois et ils prennent leur envol peu après, entre 6 et 7 semaines. Les jeunes pourront commencer à se reproduire vers l’âge de 3 à 4 ans.

Menaces

À l’heure actuelle, le toucan toco n’est pas considéré comme une espèce menacée de disparition. Cependant, il arrive que l’oiseau soit capturé dans le but d’être commercialisé en tant qu’animal domestique. En effet, le toucan toco est très apprécié des locaux car il est intelligent, peu farouche et s’apprivoise bien.

L’espèce est actuellement classée en « Préoccupation mineure » (LC) par l’UICN.

En parc zoologique

Aujourd’hui, le toucan toco est présenté dans quelques zoos français. Découvrez la liste des parcs zoologiques qui présentent des toucans tocos.

Articles similaires